Phyl gauche j.png
Phyl gauche j.png
Phyl droi jt.png
Phyl droi jt.png
Phyl droi jt.png
etudes-historiques1.png

Moi qui n’ai pas
le pied marin, j’ai appris que
ma grand-mère était issue d’une longue lignée
de navigateurs : Terre-Neuvas, pêcheurs de sardines,
marins pour le compte de la Compagnie des Indes …
C’est vraiment fabuleux, il y a même un capitaine
corsaire dont on a retrouvé le récit des
exploits aux archives !

J’ai retrouvé au grenier
une boîte contenant de vieilles
photos jaunies, avec des noms écrits au dos qui
m’étaient inconnus. La construction de mon arbre
généalogique m’a permis de comprendre
quels étaient mes ancêtres,
d’y associer un visage …

J’avais envie d’en
savoir plus sur la maison que j’habite.
En fait, elle a été l’une des premières construites
lors du percement de la rue en 1860. On a retrouvé
quel en était l’architecte, je sais même le nom
des occupants successifs …

Nous avons découvert
l’existence d’un aïeul qui exerçait
le métier d’horloger il y a 200 ans … J’ai compris
d’où venaient les trois belles pendules
dont nous avons hérité
mes frères et moi.

J’avais entendu mes
grands-parents évoquer un ancêtre
peintre. Dessine-moi-un-arbre a permis d’établir
qu’il avait travaillé à la décoration de plusieurs
églises du côté de Redon. J’ai éprouvé
beaucoup d’émotion en
les visitant.